C'est chaud pour trouver moins cher !

Des experts à votre écoute au 04 77 61 29 78 (appels & conseils gratuits)

Conseils pour bien utiliser sa cuisinière à bois

Se chauffer au bois avec une cuisinière à bois au quotidien est relativement simple, mais il existe des solutions pour améliorer votre rendement, allumer et maîtriser votre feu de cheminée facilement et des notions à prendre en compte pour votre sécurité : le ramonage des conduits de fumées de votre appareil de chauffage.

Allumer le feu

L’allumage du feu est aisé si l’on prend bien en compte deux paramètres indispensables à la combustion pour ce mode de chauffage : la qualité du bois bûche et l’arrivée d’air dans le foyer. Car pour brûler, le feu a besoin d’un comburant, le dioxygène contenu dans l’air et d’un combustible, le bois.

Les bûches doivent être bien sèches, moins de 10% de taux d’humidité, pour brûler sans affecter le rendement de l’appareil. Dans les faits, un bois est sec après une année au minimum après avoir été coupé si il a été entreposé dans un endroit aéré et à l’abri de l’humidité.

Pour démarrer le feu, le tirage d’arrivée d’air doit être ouvert pour permettre l’oxygénation de la chambre de combustion. Il pourra être baisser par la suite une fois que les flammes auront gagné en intensité dans le foyer à bois, soit environ 30 minutes après l’allumage.

Des solutions qui respectent l’environnement existent pour allumer son feu de bois en évitant les fumées : les allume feux écologiques. Ils sont de composition naturelle puisqu’il s’agit de cubes de bois compressés et de laine de bois imbibée d’huile végétale.


Réussir l’allumage du feu, étapes par étapes

Maîtriser les cuissons de votre cuisinière à bois

Le feu est le seul moteur de votre cuisinière puisqu’elle n’utilise que le bois pour chauffer et cuire vos aliments. C’est donc l’intensité de la flamme qui va fournir l’énergie nécessaire pour cuisiner avec le four et les plaques de cuisson du fourneau.

Le thermomètre vous indique la température du four. A vous ensuite d’ajuster la taille des bûches et la fréquence d’alimentation de votre foyer de combustion.

  • Pour garder une température constante : préférez des petites bûches pour la combustion et alimentez plus régulièrement votre cuisinière en bois de chauffage.
  • Pour faire baisser la température : baisser le tirage d’arrivée d’air pour que la combustion soit plus lente et la chaleur douce.
  • Pour faire monter la température : monter le tirage d’arrivée d’air pour des flammes plus intenses. Attention, la température de votre four peut monter jusqu’à 350° !

Le piano de cuisson est généralement constitué de deux plaques de cuisson - aussi appelées taques de cuisson - en fonte. De part leurs positions sur le fourneau, elles n’ont pas la même température :

  • La plaque positionnée juste au dessus de la chambre de combustion est plus chaude et vous permet de saisir des aliments
  • La seconde placées au dessus du four est idéal pour les cuissons lentes et mijotées.

Cuisiner avec une cuisinière à bois

Ramoner et nettoyer votre équipement

Une cuisinière à bois, comme n’importe quel équipement, se doit d’être entretenu pour plusieurs raisons :
  • Pour assurer la longévité de l’appareil : c’est imparable, plus vous en prendrez soin, plus il conservera ses performances et son éclat.
  • Pour votre sécurité : le ramonage est obligatoire au minimum une fois par an. Chez TopChaleur, nous préconisons deux ramonages par an pour éviter les déconvenues causées par un conduit de cheminée encrassée par la suie.

Entretenir sa cuisinière à bois


Pour aller plus loin :
Une cuisinière à bois ? Une bonne idée !
Bien choisir sa cuisinière à bois