C'est chaud pour trouver moins cher !

Des experts à votre écoute au 04 77 61 29 78 (appels & conseils gratuits)

Les atouts du poêle à granulés et ses inconvénients

Si vous êtes sur le point de faire bâtir une maison ou si vous possédez un logement dont le chauffage doit être amélioré, vous êtes conduit à vous interroger sur les meilleures solutions à envisager. Vous vous demandez peut-être si la mise en place d'un poêle à granulés de bois serait appropriée dans votre cas, ou si vous avez intérêt à envisager de recourir à une autre source énergétique telle que le gaz de ville.

Pour vous guider dans votre démarche, nous souhaitons vous présenter les bénéfices et les inconvénients des différents types de poêle à granulés de bois par rapport aux autres modes de chauffage. Vous pourrez donc prendre cette décision importante en toute connaissance de cause.

Les qualités communes à tous les poêles à pellets

De plus en plus plébiscité par les foyers français, ce type d'équipement présente une vaste liste d'avantages en comparaison d'autres modes de chauffe pour votre logement. À la fois écologique, esthétique, performant et économique dans son utilisation, il saura répondre aux problématiques énergétiques de la plupart des ménages.

Trouvez ci-dessous et en détail la liste des atouts présentés par ce type d'équipement :

  • Rendement exceptionnel pouvant atteindre jusqu'à 95 %.
  • Flexibilité d'utilisation : ce mode de chauffage peut être utilisé en appoint ou de manière centrale avec dans certains cas la possibilité, comme avec une chaudière, de chauffer l'eau sanitaire du domicile avec des poêles à granulés hydrauliques.
  • Pratiques : ils sont simples d'utilisation et n'impliquent pas de manutention lourde de bois.
  • Confortables : le mode de diffusion de la chaleur est doux et agréable.
  • De nombreuses possibilités de réglages et de programmation (planification thermostatique).
  • Peu de salissures et cendres.
  • Esthétisme : les nombreux modèles présentent des design s'adaptant à tous les styles, avec toujours la possibilité de profiter de la vision des flammes.
  • Entre dans le cadre du crédit d'impôt et des aides gouvernementales pour la réalisation de travaux à économie énergétique.

Au-delà des aspects matériels, les pellets, le combustible utilisé pour ce type de poêle, présentent également une foule d'avantages :

  • Combustion plus complète le rend plus propre que les bûches de bois traditionnelles.
  • Facile de manutention, il évite les corvées et découpes de bois.
  • Énergie renouvelée, il provient des résidus d'exploitation des scieries.
  • Un ramonage moins fréquent.
  • Moins d'entretien, un taux de cendres inférieur à 1 %.
  • Pouvoir calorifique estimé à 5 kWh/kg.
  • Granulé de bois présente un taux d'humidité extrêmement faible, estimé à moins de 10 %.
  • Fréquence de ramonage inférieure à l'utilisation de bûches.
  • Peu d'émission de fumées donc moins de troubles potentiels du voisinage.
  • Conditionnement optimisé avec des sacs de 15 kg ou la possibilité de se faire livrer du vrac directement dans un silo par un camion-citerne.

Ces différents atouts placent le poêle à granulés de bois dans le peloton de tête des appareils de chauffage.

Les inconvénients communs à ces appareils à granulés de bois

Si le poêle à pellets présente bon nombre d'atouts, il faut également avoir à l'esprit les quelques inconvénients liés à leur adoption et leur utilisation. De manière générale, le principal frein de ces poêles réside dans leur prix d'achat et de mise en place. En effet, leur caractère économique doit être appréhendé sur du long terme, leur coût d'acquisition supérieur sera amorti dans le temps grâce à des frais de consommables amoindris.

On peut faire ici un parallèle avec la voiture électrique pour laquelle vous déboursez plus à l'achat, mais dont les économies d'une utilisation d'électricité versus un carburant à énergie fossile, permettent rapidement un amortissement du prix d'achat.

Voici en détail les différents bémols inhérents à l'utilisation d'un poêle à granulés de bois :

  • Prix d'achat deux fois supérieur à celui d'un poêle à bois classique ou d'une cheminée.
  • Ils ne sont pas totalement silencieux, même si la gêne occasionnée peut être largement amoindrie par une programmation optimisée.
  • Ils nécessitent un raccordement électrique.
  • Pas de possibilité de changer le combustible.

Comment choisir votre modèle de poêle

Vos démarches vous ont convaincu que les granulés de bois seront la meilleure énergie pour votre chauffage, car cette solution sera plus économique que l'installation d'une chaudière alimentée au gaz ou au fioul tout en étant plus efficace qu'une cheminée ? Après avoir fait cette constatation, il vous faut choisir le modèle le mieux adapté à votre budget ainsi qu'à vos besoins.

Le marché du poêle à granulés ayant actuellement le vent en poupe, il existe une multitude de marques et de modèles différents. Il est important de tenir compte en amont du coût d'entretien de votre poêle à pellet, afin d'arbitrer au mieux votre choix. De même, vous devez estimer la puissance nécessaire à votre habitation afin de pouvoir filtrer les nombreuses gammes de poêles, sachant que le panel de produits proposés peut aller de 4 kW à plus de 25 kW.

Pour pouvoir affiner votre sélection, il vous faudra tout d'abord déterminer l'usage que vous souhaitez en faire pour opter pour l'une des 3 technologies disponibles

  • À air pulsé : l'air chaud est soufflé grâce à un ventilateur et assure une montée en température rapide.
  • À convection : principe de diffusion passive, ce type de modèle est de plus en rare.
  • Hydraulique : raccordé à des radiateurs à eau ou plancher chauffant, cela permet une utilisation mixte avec une double restitution calorique par l'appareil et par l'eau chauffée (principe de chaudière).

Une fois la technologie déterminée, votre choix devra s'articuler autour de 4 caractéristiques principales : 

  • Rendement : rapport entre la quantité de combustibles nécessaires et la puissance calorique restituée, au delà de 85% le rendement est déjà très bon.
  • Puissance : capacité maximale de production de chaleur exprimée en kW. Plus la puissance est élevée, plus le poêle pour chauffer un grand volume.
  • Programmation : plus ou moins poussée selon les modèles de poêle, c'est une donnée essentielle pour une utilisation optimale de votre installation.
  • Esthétique : certes subjective, vous déterminerez entre autres si vous souhaitez des flammes apparentes ou non.

Après avoir pris l'ensemble de ces points en considération, vous êtes désormais en capacité d'opérer un choix éclairé quant au futur mode de chauffage pour votre maison.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :