C'est chaud pour trouver moins cher !

Des experts à votre écoute au 04 77 61 29 78 (appels & conseils gratuits)

Comment fonctionne un poêle à granulés ?

De plus en plus plébiscités pour leurs performances énergétiques ainsi que leur caractère économique, les poêles à granulés sont en pleine expansion. De plus en plus d’appareils à pellets viennent équiper les foyers français.

En effet, bien que plus onéreux à l’achat, ce mode de chauffage innovant est vite amorti par le consommateur puisqu’il nécessite moins d’investissement en combustibles pour produire autant d'air chaud qu’un poêle à bois traditionnel. Ces excellentes performances en terme de rendement sont obtenues grâce à un mode de fonctionnement technologique unique, témoignant d’une efficacité accrue.

Eléments de stockage et d’acheminement des pellets

La caractéristique différenciante la plus évidente de ce type d’équipement réside dans le type de combustibles utilisés. Les granulés, également appelés pellets, se présentent sous forme de petits grains de sciure de bois agglomérée. Leur apparence, clairement différente d’une bûche classique, implique un mode de remplissage particulier.

Ainsi, votre appareil présente une trappe d’accès à la trémie. Cette trémie de stockage peut-être considérée comme le réservoir de votre poêle. Elle est connectée en son fond à une vis d’alimentation, également appelée vis sans fin. Cette vis va permettre d’acheminer les grains de bois depuis la trémie jusqu’au brûleur. Le débit se fera en fonction de vos besoins grâce au motoréducteur, ce petit moteur permettant la gestion automatique de la rotation de votre vis sans fin. Enfin, une pièce nommée cendrier permet de centraliser et stocker les résidus afin de vous faciliter l'entretien.

Combustion et soufflerie

Une fois en place dans le brûleur, votre combustible sera enflammé par la résistance d’allumage électrique. Plusieurs éléments de soufflerie (conduit d’entrée d’air, ventilateur de convection et ventilateur d’extraction des fumées) assurent la bonne production d'air chaud en assurant un circuit de circulation depuis l’entrée d’air extérieur jusqu’à la sortie d’air chaud, afin d'alimenter de manière continue la chambre de combustion.

Notez qu’un échangeur de chaleur intervient dans ce circuit afin d’en maximiser les performances.

Programmation et gestion de votre production d'air chaud

La plupart des modèles de poêles proposent des programmateurs électroniques, voire thermostatiques, afin d’apporter le plus grand conforme d’usage possible aux utilisateurs et une gestion facilitée de l'énergie. Le tableau de programmation accessible depuis l’extérieur de votre poêle est relié au pressostat, une carte électronique, qui va piloter automatiquement la combustion en fonction de la température et du niveau de ventilation de convection choisis.
L’autre grand avantage est de pouvoir programmer électroniquement son installation et de définir à l’avance les plages horaires d’utilisation.

Vous connaissez désormais en détail la manière de fonctionner de votre poêle, il ne vous reste plus qu’a prendre connaissance de la notice de votre fabricant pour effectuer les réglages préalables à la première mise en service de votre système.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :