Informations concernant l'évolution du prix des granulés

La hausse du prix des granulés, évaluée à 90% d’après l’enquête réalisée par 60 Millions de Consommateurs*, bouscule le marché des énergies. Face à une situation inédite et variable selon les régions, l’équipe Top Chaleur a souhaité vous donner toutes les explications pour comprendre l’évolution du prix des granulés.

*Source : Enquête “Chauffage au bois, Laissez retomber la flambée des prix”, 60 Millions de Consommateurs, Novembre 2022, N° 585, p. 58.

Le bois reste l’énergie la moins chère du marché

Malgré le contexte, les granulés de bois vous permettent d’accéder à un mode de chauffage parmi les plus économiques du marché.

L’enquête “Chauffage au bois, Laissez retomber la flambée des prix” réalisée en novembre 2022 par 60 Millions de Consommateurs*, confirme que le bois figure toujours parmi les énergies les moins chères du marché.

Dans le tableau ci-dessous extrait du magazine, l’évolution des prix ramenés au kWh atteste que les bûches, les granulés en vrac et les granulés en sac étaient moins chers que le gaz, le fioul ou l’électricité en Juin 2021, et qu’ils le sont toujours en Juin 2022.

*Source : Enquête “Chauffage au bois, Laissez retomber la flambée des prix”, 60 Millions de Consommateurs, Novembre 2022, N° 585, p. 58.

L'électricité, le gaz et le fioul qui ont subi les plus fortes augmentations de prix observées depuis janvier 2012 :

    1. Électricité : 3 fois plus chère que les granulés (décembre 2021)**
    2. Gaz : 40% plus cher que les granulés (décembre 2021)**
    3. Fioul : 2,5 fois plus cher que les granulés (avril 2022)**
"/

**Source : graphique réalisé par Propellet (Association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois), sur la base des données statistiques gouvernementales PEGASE.

Pourquoi le prix des énergies augmente-il ?

Plusieurs causes permettent d’expliquer la hausse récente du prix des granulés.

    1. L’augmentation du coût de l’énergie.
      Notamment de l’électricité. Pour produire des granulés, il est nécessaire de broyer la matière première et de mettre en sac les pellets à l’aide de machines qui consomment de l’électricité.
    2. L’augmentation du coût des matières premières.
      Notamment de la sciure de bois produite dans des scieries où tout fonctionne à l’électricité et où les matériaux d’emballage (plastique) ont également augmenté.
    3. L’augmentation du coût du carburant.
      Le transport coûte plus cher. Il comprend un acheminement de la scierie à l’usine, puis des granulés aux distributeurs.
60 Millions de Consommateurs estime dans son enquête* que les ventes d’appareils de chauffage au bois ont progressé de 34% entre 2021 et 2022. Or, la production de granulés n’a pas anticipé la demande en hausse.

Pas de pénurie cet hiver, la filière se structure !

"Les consommateurs doivent garder la tête froide : nos données montrent qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter. La tension actuelle est réelle et il y a un petit manque de volumes, mais la filière travaille à le combler".

Éric Vial - Directeur chez Propellet (Association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois).

60 Millions de Consommateurs affirme dans son enquête que cette situation est passagère. Les professionnels du secteur développent différentes solutions : l’ouverture d’usines, l’augmentation de leur volume de production et le recours à l’importation.

D’après ProPellet, d’ici 2023 ce sont 2,7 millions de tonnes de granulés qui pourront être produits en France chaque année grâce au développement actuel de nouvelles capacités de production.

Vous pouvez aussi agir sur le désengorgement de la filière en évitant de surstocker et en achetant uniquement la quantité de granulés utile pour vos besoins de chauffage cet hiver.

Nos 3 conseils pour réduire votre consommation de pellets

    1. Améliorez la qualité de votre isolation : une pièce sans déperdition de chaleur nécessite moins de granulés pour maintenir la température souhaitée dans votre intérieur.
    2. Programmez votre poêle à granulés : la programmation automatique réduit la fréquence d’arrêt et de démarrage de votre appareil et permet de réduire votre consommation de granulés.
    3. Entretenez votre appareil : évitez l’encrassement de votre poêle et sa surconsommation. Prévoyez son entretien obligatoire annuel et courant (nettoyage des grilles de ventilation, aspiration des cendres, vérification des joints Etc.).